Affaire Postebank : Alfred Mabika rompt le silence

Ce jeudi 16 février, s’est tenue dans un restaurant  du 8ème arrondissement de Paris, une conférence de presse animée par l’ancien Président Directeur général de la Poste Gabon, Alfred Mabicka Mouyama. C’est par le canal de deux ouvrages dont un, autobiographique intitulé  «du coeur à l’ouvrage: Mouila, ma ville, ma vie», que l’ancien dirigeant politique Gabonais a tenu à s’exprimer; les présentant tout d’abord avant de revenir sur les questions d’actualités.

Au centre de toutes les attentions et au coeur d’une controverse liée à la faillite de la PostBank, l’ancien Directeur général de cette structure bancaire, s’est finalement résolu à rompre le silence devant toutes les accusations qui pèsent sur sa personne. Ainsi, pour rétablir la vérité, Alfred Mabicka s’est appuyé sur l’écriture pour mettre à nu les allégations dont il fait l’objet à travers son ouvrage intitulé,  «La Poste du Gabon : controverses et manipulation politique».

Dans cet ouvrage au sein duquel, il «livre sa part de vérité», l’ancien dirigeant de la Poste pointe du doigt l’État gabonais et surtout le Premier ministre actuel Emmanuel Issoze Ngodet, lesquels n’ont pas satisfait leurs obligations, à travers ce qu’il a appelé des «engagements non assurés» avec l’octroi «des subventions non payées et suspendus» pour le premier et par la gestion occulte et inappropriée des problématiques liées au développement de la PosteBank pour le second.

Concernant, l’opération  «Mamba» à l’origine de la mise aux arrêts des responsables publics gabonais, l’ancien Ministre se dit ne pas être concerné car au moment de quitter la Poste dit-il, celle-ci se trouvait sur «les rails».

Pour rappel, les deux oeuvres d’Alfred Mabicka sont disponibles à Paris au Drugstore du 133 Avenue des Champs Élysée, mais également sur le site de vente en ligne Amazon et dans les magasins Fnac. Nous y reviendrons.

Laissez votre avis