Affaire MJU-Moukagni Iwangou: le bureau exécutif de l’US dénonce une «cabale médiatique»

© D.R

A l’occasion de son conseil exécutif qui s’est tenu le samedi 20 mai 2018, à son siège sis à Nzeng-Ayong, le bureau exécutif de l’Union et solidarité a fustigé une «cabale médiatique», organisée autour de l’application de l’article 48 bis du Règlement intérieur dudit parti et entend démontrer que l’action judiciaire intentée contre Moukagni Iwangou est «visiblement mal maîtrisée par ses auteurs».

Dans le communiqué final du bureau exécutif de l’Union et solidarité signé de son secrétaire politique à la Communication et porte-parole, Fred Aurèle Zehou Moussok, il est fait mention d’une initiative consistant à répondre à «ce qu’il convient de qualifier de “cabale médiatique”, organisée autour de l’application de l’article 48 bis du Règlement intérieur».

Le bureau exécutif de l’Union et solidarité «entend démontrer à l’opinion, et à prouver à tous les observateurs, que l’action judiciaire conduite contre le parti, visiblement mal maîtrisée par ses auteurs, préfigure la chronique d’un échec programmé».

Par ailleurs aux prises avec certains de ses membres, notamment Anges Kevin Nzigou, Nicolas Nguema et Elza Boukandou, le bureau exécutif de l’US a tenu à affirmer «sa souveraineté  face à l’agitation» et  «appelle tous ses organes locaux et consulaires à garder leur sérénité,  face à toutes les tentatives de déstabilisation, y compris celles ayant montré leurs relais extérieurs», a conclu Fred Aurèle Zehou Moussok.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire