Aéroport De Libreville: la direction générale rassure ses agents

Aeroport international Leon Mba de Libreville © L’Union

Suite à la grogne des employés de l’Aéroport de Libreville (ADL), le directeur général de ladite entreprise, Daniel Lefebvre, a dans un communiqué publié le vendredi 13 juillet dernier, tenu à édifier l’opinion sur la situation et rassuré  les différentes parties sur le respect des droits légaux des agents, malgré la fin de la concession.

Le 30 juin dernier, la concession liant l’Etat gabonais et l’entreprise Egis-Aéroport Marseille-Provence (AMP) qui avait créé une joint-venture dénommée Aéroport de Libreville (ADL) s’achevait. Suite à cela, les salariés inquiets de leur avenir, ont à travers, un préavis de grève, adressé à leur ancien employeur sommé de s’acquitter de leurs droits. Une situation fort embarrassante qui a donc poussé leur direction générale à leur apporter des éclaircissements.

Dans un communiqué émanant du directeur général, Daniel Lefebvre, ce dernier s’est voulu rassurant. Il a relevé que cet imbroglio n’était qu’une erreur d’interprétation et que la direction générale était disposée à respecter les droits de chacun de ses employés. Cet engagement passe notamment par le respect du cadre juridique qui régit spécifiquement le transfert du personnel en fin de concession, le maintien du niveau de salaire à l’ensemble des employés et la garantie d’un transfert des contrats au nouveau repreneur, GSEZ Airport. Une discussion allant dans ce sens est d’ailleurs prévue courant septembre avec chacun des salariés.

Si la direction générale affirme dans son communiqué, être en négociation avec toutes les parties, afin que le transfert vers et le repreneur Gsez Airport, filiale de la multinationale Olam, se passe sans esclandres, elle a déploré toutefois le malentendu entre la base et la hiérarchie.

«ADL, qui a toujours entretenu un dialogue social constructif avec ses salariés, regrette que d’éventuels erreurs de compréhension ou des interprétations aient pu être à l’origine de ce mouvement d’humeur et espère que la confirmation attendue de l’Etat sur les modalités de cette opération de transfert permettra de rassurer pleinement ses collaborateurs», a conclu Daniel Lefebvre dans son communiqué.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire