vendredi,20 mai 2022
AccueilDerniers articlesAdoption: vers la mise en place d’une commission ad hoc pour liquider...

Adoption: vers la mise en place d’une commission ad hoc pour liquider les dossiers en suspens

Ecouter cet article

Selon une source au sein du ministère de la Santé et des Affaires sociales, pour régler la problématique de la lenteur administrative dans les procédures d’adoption, le gouvernement a décidé de la mise en place d’une Commission pour évacuer les dossiers de demande d’adoption en attente de traitement. 

Le ministre de la Santé et des Affaires sociales, Dr. Guy Patrick Obiang Ndong, assisté de sa déléguée, Justine Libimbi épouse Mihindou, a reçu le 22 avril 2022, les responsables des centres d’accueil qui œuvrent pour la protection des enfants en difficulté au Gabon. Cette séance de travail a permis au membre du gouvernement d’être au fait du fonctionnement des maisons d’accueil des enfants orphelins et en difficulté sociale. 

Lors de cette réunion, le Dr. Guy Patrick Obiang Ndong s’est saisi de l’occasion pour fustiger la lourdeur de la procédure d’adoption dans ces structures compte tenu de l’accumulation de plusieurs dossiers de demande d’adoption privant ainsi ces enfants d’amour et d’affection. Il a tenu à rappeler que la durée de résidence des enfants dans ces structures ne saurait dépasser trois (03) mois conformément à la réglementation en vigueur. 

Pour y remédier, le ministre chargé des Affaires sociales a décidé de la mise en place d’une commission ad hoc chargée de statuer sur l’éligibilité des enfants dans ces centres d’accueil. Les travaux de cette commission devraient également porter sur la liquidation des dossiers de demande d’adoption en attente de traitement. Selon une source proche du ministère de la Santé, le ministre Guy Patrick Obiang « présentera en Conseil de ministre la mise en place d’une commission nationale. Celle-ci devra se réunir une ou deux fois par an pour évacuer les dossiers d’adoption ».

Global Media Time Gif
Enami Shop