ACR : Bruno Ben Moubamba recrute pour se débarrasser des «sorciers politiques»

© Facebook Bruno Ben Moubamba

Ce samedi 17 juin 2017, le président de l’Alliance pour le changement et le renouveau, par ailleurs, vice-Premier ministre en charge de l’Habitat et du Logement social, Bruno Ben Moubamba, a lancé un appel à candidatures pour les élections à venir. Cette campagne aura pour objectif de permettre un renouvellement de la classe politique gabonaise qui peine à se découvrir de nouvelles têtes depuis l’ouverture du pays au multipartisme.

S’inspirant du mouvement En Marche lancé par le nouveau président français, Emmanuel Macron, Bruno Ben Moubamba entend recruter des personnalités issues de la majorité et de l’opposition, ceci dans l’optique des élections à venir.

«Je suis ici pour lancer un appel au rassemblement des nouvelles figures de la société civile afin que vous soyez, les uns et les autres des candidats aux législatives et aux locales, il n’y a aucune raison que dans ce pays ce sont les mêmes visages depuis 42 ans + 7. C’est toujours les mêmes qui sont au pouvoir, c’est toujours leurs enfants qui sont au pouvoir. C’est une génération qui se reproduit», a-t-il lancé.

Par ailleurs, lors de son intervention il a dénoncé la prise en otage du débat politique par les mêmes personnalité depuis plusieurs décennies. «Il ne faut pas écouter les mauvais vieux, ce sont des sorciers politiques, à 80 ans ils sont toujours là, à 90 ans comme Robert Mugabe ils seront toujours là», a-t-il martelé.

Ainsi, cette campagne de recrutement devra permettre à l’ACR de débaucher non seulement dans l’opposition, mais aussi dans la majorité et la société civile, et elle s’étendra dans les prochaines semaines dans l’intérieur du pays.

Laissez votre avis