mardi,30 novembre 2021
AccueilA La UneACDG et le CENAREST s'allient pour la construction d'un centre de recherche...

ACDG et le CENAREST s’allient pour la construction d’un centre de recherche sur le développement durable

Ecouter cet article

Le Centre national de la recherche scientifique et technologique (Cenarest) , a signé le 3 novembre dernier à Glasgow, en Ecosse, une convention de collaboration scientifique avec le centre de recherche forestLAB et le groupe African conservation development group (ACDG). Ce consortium vise à renforcer l’émergence des nouvelles stratégies de développement durable au Gabon, à l’heure où les dirigeants du monde réfléchissent sur les stratégies de lutte contre les changements climatiques. 

La cérémonie de signature de cette convention s’est tenue en marge de la COP26, la conférence internationale des Nations-unies sur le climat, qui se tient depuis le 31 octobre dernier, à Glasgow, en Ecosse. En toile de fond de cette convention, la recherche scientifique pour analyser les impacts du changement climatique et les mesures d’atténuation. 

Le centre de recherche forestLAB a été créé pour contribuer à la recherche scientifique sur le rôle des écosystèmes forestiers tropicaux dans l’atténuation des changements climatiques. En habilitant des chercheurs spécialisés sur l’Afrique centrale et en renforçant les liens entre la science et l’industrie, forestLAB soutiendra l’émergence de nouveaux modèles progressifs de développement durable dans la région.

Lors de la signature de l’accord, Alan Bernstein, fondateur et président directeur général du groupe ACDG, a déclaré: « nous pensons que les découvertes qui découleront de forestLAB auront un impact réel pour favoriser de nouvelles solutions scientifiques, techniques et économiques pour accélérer le développement durable. Les découvertes de forestLAB soutiendront ainsi concrètement la réussite de la stratégie de développement durable du Gabon ». 

Une véritable opportunité selon le Pr. Alfred Ngomanda, Commissaire général du Cenarest, qui estime que cette convention devrait appuyer le Gabon dans le renforcement de ses compétences en matière de développement durable. « Grâce à des programmes de formation pour nos étudiants et à des programmes communs de recherche scientifique, cette convention va aider le Gabon à renforcer ses compétences et connaissances en matière de développement durable », a-t-il indiqué. 

Notons que les recherches de terrain de forestLAB se focaliseront dans un premier temps dans la province de l’Ogooué-Maritime, notamment dans le parc national de Loango où sera hébergé le centre de recherche. Elles devraient aussi intervenir dans la province de la Nyanga où se développent les activités du projet Grande Mayumba, le principal projet de développement  du groupe ACDG au Gabon. 

Laissez votre commentaire

Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Pub_Moov Money BGFIBank
Enami Shop