Accident de Kango : le gouvernement invite les conducteurs à la vigilance

Lors de  sa conférence de presse, tenue ce vendredi 22 septembre 2017, à la Maison de la Radio Télévision gabonaise George Rawiri, le ministre de la communication, porte-parole du gouvernement, Alain-Claude Bilie-By-Nze s’est exprimé sur l’accident tragique survenu le 15 septembre dernier à Kango, sur la route nationale 1.

Après avoir rappelé le triste bilan, soit 7 morts et de nombreux blessés pris en charge par les structures hospitalières, Alain-claude Bilie-By-Nze a saisi cette opportunité pour interpeller l’ensemble des conducteurs. Ainsi « par ces temps de rentrée scolaire, et donc de grande fréquentation de nos routes, le Gouvernement en appelle encore une fois à la vigilance et à la stricte observance par tous des règles de prudence au volant et le respect du code de la route».

Si le porte parole du gouvernement reconnaît l’état de dégradation de la route nationale par endroit, il affirme cependant que cette réalité «devrait précisément inviter les conducteurs et les transporteurs à la prudence, à éviter les surcharges, et à ne pas transporter des produits dangereux à bord des véhicules de transport de personnes».

L’appel à la vigilance des conducteurs suffira-t-il résorber la situation de nos routes qui exige un aménagement plutôt que des discours?

Laissez nous votre commentaires