Accident de Kango : Ali Bongo renouvelle de «vive voix sa compassion et sa solidarité» aux victimes

Ali Bongo discutant avec une des victimes © DCP

Ce samedi 16 septembre, le président Ali Bongo Ondimba s’est rendu au chevet des victimes du terrible accident de la route qui s’est produit hier, vendredi, à Kango, accompagné de son épouse, Sylvia Bongo Ondimba.

Comme il s’était engagé, le président a voulu s’assurer que la prise en charge médicale et psychologique à l’Hôpital d’instruction des armées Omar Bongo Ondimba et au CHU d’Owendo était à la hauteur du drame vécu par les victimes et leur renouveler de vive voix sa compassion et sa solidarité, ainsi que celles – sans faille – de notre Nation.

«Au-delà de l’émotion et de la colère, ce drame, qui endeuille notre pays tout entier, appelle à un sursaut vigoureux de la part des autorités et de l’ensemble des acteurs impliqués. J’ai d’ores et déjà instruit le gouvernement de prendre l’ensemble des mesures nécessaires, sur tous les plans, pour éviter qu’une telle tragédie ne se reproduise. Des décisions fortes et immédiates doivent être prises afin d’assurer la sécurité des voyageurs dans l’ensemble des transports en commun sur notre territoire.»; a confié le président Ali Bongo ondimba.

Pour l’heure, une enquête a été diligentée afin de faire toute la lumière sur cette tragédie et situer les responsabilités : «ceux qui ont failli devront répondre de leurs actes ou de leurs négligences coupables devant la justice»; a poursuivi le chef de l’Etat.

«La sécurité des Gabonaises et des Gabonais n’a pas de prix. J’attends donc du gouvernement des mesures concrètes et des résultats rapides. Je serai intransigeant à cet égard. Je ne tolérerai plus l’intolérable »; a-t-il conclu.

Laissez votre avis