Aba’a Minko entre les mailles de la police judiciaire

Roland Désiré Aba’a Minko qui a déclaré en matinée avoir miné plusieurs bâtiments administratifs, qu’il ferait sauter un à un si Ali Bongo ne démisionnait pas sous 72 heures.Il s’est ensuite réfugié au siège de la représentation de l’UE avant d’êté arrêté par la police judiciaire.

L’ancien candidat à la présidentielle de la République a déclaré : «Nous avons miné tous les ministères et si dans 72 heures Ali Bongo Ondimba ne démissionne pas nous allons faire sauter tous ces bâtiments un à un». Une déclaration qui alerté les forces de police et de défense, jusqu’à son arrestation il y a quelques instants.

Laissez votre avis