89% de femmes sont victimes de violences sexuelles au Gabon

C’est à l’occasion de la célébration de la journée internationale pour l’élimination des violences à l’égard des femmes, le 25 novembre dernier, que Nicole Nguema Metogo, experte en genre et droits humains, a précisé qu’une enquête menée par le gouvernement en partenariat avec les Nations Unies, révélait que 89% de femmes sont victimes des violences sexuelles au Gabon.

Selon Nicole Nguema Metogo, «89% de femmes gabonaises recensées ont déjà subi des violences sexuelles. 83% subissent des violences économiques. Entre autres, interdiction de travailler et des privations financières».

L’enquête codirigée par le gouvernement et les Nations-Unies révèle en outre, que près de 64% de femmes sont touchées au Gabon par des violences physiques. Ce pourcentage représente le double des violences que les hommes subissent dans les foyers.

Plusieurs ONGs gabonaises ont fait de sensibiliser de personnes sur le respect des droits de la femme et surtout l’aide de cette dernière à s’approprier de tous les instruments juridiques mis en place par les pouvoirs publics, en vue d’une meilleure protection des couches sociales les plus vulnérables, leur cheval de batail.

Selon les Nations Unies, une femme sur 3 sont victimes de violences sexuelles, verbales ou psychologiques dans le monde. Un constat alarmant qui mérite que tout soit mis en oeuvre pour résoudre ce phénomène.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire