75 066 personnes consultées lors de la caravane ophtalmologique « Vision pour Tous »

Cloture de la caravane ophtalmologique « Vision pour Tous » © GMT

Lancé en avril 2018 par Gabon special economic zone (GSEZ) en collaboration avec le ministère de la Santé, la caravane ophtalmologique « Vision pour Tous » s’est clos ce jeudi 11 octobre avec l’annonce de ces 6 mois de consultation et de traitement. Ainsi ce sont près de 75 066 patients qui ont été traités pour des pathologies oculaires, a indiqué le coordonnateur général de l’entreprise initiatrice de ce grand projet social.

C’est en présence du secrétaire général adjoint du ministère de la Santé Guy Patrick Obiang Ndong, de l’ophtalmologue et directeur du programme de lutte contre la surdité et la cécité Dr Christian Agaya et de l’ophtalmologue indien Dr Rashim Gandhi que le représentant de GSEZ Théophile Ogandaga a procédé à l’annonce  du bilan de ce programme qui a réuni des médecins indiens et gabonais durant plusieurs mois.

Initié par Gabon special economic zone, filiale du groupe Olam, ce programme avait pour objectif de s’attaquer à l’augmentation croissante des pathologies ophtalmologiques. Faisant le bilan de cette caravane Théophile Ogandaga a indiqué qu’à l’issue de ce programme, « c’est 75 066 personnes au total  qui ont été consultées ; dont 35 108 élèves sur le territoire national à travers des dépistages organisés dans 26 écoles. A cela s’ajoute le service itinérant qui a permis de réaliser 4 446 consultations dans des bus médicalisés».  

Dans les différents centres hospitaliers, 35 512 consultations ont pu être réalisées desquelles 13 916 se sont avérées positives pour les cas de cataracte, 1 629 pour les glaucomes. En outre, ce sont près de 8 000 paires de lunettes médicales qui ont été prescrites ainsi que 3 013 patients qui ont été opéré gratuitement, soit un investissement total de près de 530 millions de Fcfa.

Il faut noter que ce programme a été rendu possible grâce à l’implication des médecins gabonais mais surtout de plusieurs dizaines de spécialistes indiens qui n’ont pas manqué, par la voix du Dr Rashim Gandhi, de remercier les autorités gabonaise pour leur accueil.

« Nous sommes satisfaits. Ce programme a eu un impact social important et nous souhaitons pour l’avenir  que GSEZ consolide ce partenariat avec le ministère de la santé dans d’autres pans, comme vous le savez les budgets alloués dans nos  programmes sont petits ou n’existent pas » , a relevé le secrétaire général du ministère de la Santé Guy Patrick Obiang Ndong.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire