1er Mai/Cnamgs: Renaud Allogho Akoue prône plus d’abnégation au travail

Renaud Allogho Akoue, Dg de la Cnamgs © GMT

Tradition respectée ce 1er mai 2018 à l’esplanade du Sénat située sur le Boulevard Triomphal, où l’ensemble des travailleurs de Libreville, Akanda et Owendo ont célébré avec faste la fête du travail. Lors de cette cérémonie marquée par un défilé riche en couleur, la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (Cnamgs), a marqué de son empreinte et son dynamisme cette édition 2018.

La célébration de la Fête du travail a connu un grand succès cette année en dépit du contexte économique morose. Les employés de la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale ont participé de manière efficiente au défilé qui a rassemblé des milliers de travailleurs sur le boulevard Triomphale.

Outre, sa participation aux festivités officielles, et dans l’optique de joindre l’utile à l’agréable, le personnel de la Cnamgs et son directeur général, Renaud Allogho Akoue se sont retrouvés autour d’un repas de réjouissance. Lors de cette rencontre conviviale, les agents et la direction générale ont émis le souhaite de voir cette institution contribuer un peu plus encore au bien-être des populations gabonaises.

Prenant la parole en cette circonstance, la représentante du personnel a rappelé que cette journée n’était pas un jour ordinaire, il marquait l’accomplissement d’une lutte pour les droits des travailleurs. Ainsi, elle a exprimé sa satisfaction quant aux «avancées obtenues concernant les conditions de travail par le Syn-Cnamgs auprès de la direction générale sortante», notamment par la mise en place d’une convention collective qui régit actuellement le fonctionnement de cette entité dans un cadre normalisé.

«Nous espérons humblement que ce que nous n’avons pas pu obtenir de l’équipe précédente nous l’obtiendrons avec vous. Nous allons donc soumettre à votre appréciation les attentes des agents de la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale», a-t-elle indiqué.  

Prenant la parole par la suite, Renaud Allogho Akoue a félicité chaque agent pour l’effort fourni dans la mise en oeuvre de ses mission au bénéfice des populations gabonaises. Il n’a pas manqué de saluer le dévouement des agents dans la mise en oeuvre de la gratuité des accouchements.

Le premier responsable de la Cnamgs a égrainé par la suite les nombreux projets mis en place par cet organisme notamment «les manoeuvres chirurgicales, la mise en place d’un partenariat avec le Samu-social gabonais, qui permettra à cette entité d’être présente sur l’ensemble du territoire nationale grâce à la Cnamgs, la révision de la liste des médicaments ou encore la distribution des produits pharmaceutiques aux établissements scolaires».

«Les défis qui nous attendent sont énormes mais je reste convaincu grâce au professionnalisme et à l’implication de chacun de nous que nous parviendrons à les relever. Tout ceci n’est possible que grâce à un environnement de travail serein, où règne la discipline et la convivialité», a-t-il  relevé.