1,5 milliard de dollars d’investissement direct d’Olam au Gabon

Dans le cadre de la diversification de l’économie et la promotion des investissements directs étrangers non-pétroliers souhaité par le gouvernement gabonaises, ce dernier avait signé un partenariat avec la firme indonésienne, Olam International, dans le secteur agro-industriel. Le groupe dirigé au Gabon par Gagan Gupta possède des chiffres en matière d’investissement et de productivité encourageant.

Les autorités gabonaise ont fourni à ce titre une superficie foncière de 300 000 hectares à Olam, pour la production l’huile de palme et du caoutchouc. Les investissements directs d’Olam ont atteint le total de 1,5 milliard de dollars. Des investissements qui englobent non seulement les plantations, mais aussi le développement d’une Zone économique spéciale (ZERP) et des infrastructures portuaires notamment un nouveau terminal minéralier à Owendo.

Ces efforts seront d’ailleurs apporté dans le cadre de la sécurité alimentaire et l’amélioration des conditions de vie en zone rurale avec la mise en œuvre du programme GRAINE, une joint-venture entre la firme Olam Gabon et le gouvernement gabonais.

Le Fonds monétaire international souligne au titre de l’article IV avec le Gabon en outre que « Ces investissements augmenteront à la fois les cultures de rente et l’agriculture vivrière et stimuleront la croissance réelle d’un point de pourcentage, bien qu’en échange le gouvernement finance l’infrastructure connexe et renonce à des revenus en raison d’une longue trêve fiscale.»

Pour rappel, Olam a commencé ses activités au Gabon en 1999. La filiale gabonaise développe aujourd’hui sept projets industriels et agro-industriels dans un certain nombre de joint-ventures avec la République Gabonaise.

Laissez votre avis

Publicité