137 milliards de Fcfa décaissés par la BAD pour le Plan de relance de l’économie

Dans le cadre de la mise en oeuvre du Plan de relance de l’économie (PRE) élaboré par le gouvernement et l’appui budgétaire apporté par de la Banque africaine de développement, le directeur général pour la Région Afrique centrale, Ousmane Doré, a eu, le 18 septembre 2017 à Libreville, une séance de travail avec le ministre de l’Economie, Régis Immongault.

Engagé au côté des autorités gabonaises, la BAD entend apporter son soutien en vue de la mise en place de réforme devant contribuer à la diversification de son économie, mais aussi consolider la résilience de l’économie gabonaise face au chocs exogènes qui ont frappé le pays.

Et dans le cadre de cette appui budgétaire émanant de l’institution financière, elle a déjà décaissé 131 milliards de FCFA au titre de la première tranche. Une équipe d’évaluation de la BAD sera à Libreville la semaine prochaine pour discuter avec la partie gabonaise sur cette deuxième tranche qui viendra assurer le bouclage financier en coordination avec le Fonds monétaire international et la Banque mondiale, indique le site Direct InfosGabon.

Lors de cette rencontre de travail avec Régis Immongault, le directeur général pour la Région Afrique centrale a expliqué que , «Nous avons discuté de la deuxième phase de cet appui budgétaire en même temps que le projet qui a été approuvé mais qui doit être ratifié. Nous avons essayé de faire le point pour s’assurer que le portefeuille demeure saint ici au Gabon».

Par ailleurs, ils ont profité de cette échange pour évoquer le projet de renforcement de l’employabilité des jeunes, et le projet graine qui constituent des véritables leviers capables de résoudre la question du chômage.

Laissez nous votre commentaires