11ème congrès ordinaire du PDG : la «Régénération et revitalisation» en marche

© D.R

Attendu depuis plusieurs mois, le 11ème congrès du Parti démocratique gabonais (PDG) s’est ouvert ce vendredi 8 décembre 2017, au Stade d’Angondjé dans la commune d’Akanda en présence du président de cette formation politique Ali Bongo. Cette rencontre entre militants et sympathisants aura pour objectif de donner un nouveau souffle au parti au pouvoir, et de mobiliser chacun autour des valeurs d’unité, de solidarité pour garantir son impact dans le développement du pays.

Ouvert officiellement par Ali Bongo, ce congrès qui durera trois jours devra permettre aux congressistes de plancher sur différents enjeux et traiter des questions de fond afin d’obtenir le consensus le plus large. Les jeunes et les femmes, acteurs importants du “parti de masse”, seront particulièrement actifs lors de ce congrès avancé et historique, à trois mois du cinquantième anniversaire du parti.

Lors de cette cérémonie, Ali Bongo n’a d’ailleurs pas manqué d’indiquer la voie à suivre pour dynamiser cette formation politique qui depuis quelques années  connu quelques soubresauts. «Quelles sont les préoccupations de nos citoyens ? L’éducation, l’emploi, le logement, le pouvoir d’achat, l’énergie, les transports, la santé mais aussi cette valeur transversale qu’est l’égalité des chances… Chers camarades, sur tous ces sujets, je veux que le PDG soit à la pointe de l’innovation. Proposer les solutions les plus pertinentes, les plus novatrices»; a t-il souligné.

Placé sous le thème «Régénération et revitalisation», ce  11ème  congrès ordinaire du Parti démocratique gabonais (PDG) sera donc l’occasion de revisiter de manière pratique son fonction et les valeurs qui le fonde. « …toutes ces réformes qui vous tiennent à cœur apporteront, assurément, une nouvelle vitalité, une nouvelle énergie et une nouvelle vigueur utile à notre grand parti, en ces temps modernes. Avec l’appui de la base, colonne vertébrale de notre grand parti, nous rendrons le PDG plus efficace, cohérent et vigoureux»; a fait remarquer le secrétaire général, Eric Dodo Bounguendza.

Moment fort de cette cérémonie, Ali Bongo Ondimba a rendu un vibrant hommage à Faustin Boukoubi en l’invitant sur scène, sous les acclamations des militants. L’ancien Secrétaire général du parti a appelé ses camarades à demeurer unis autour du Président du PDG.

Il faut noter que les travaux du présent congrès, s’articuleront autour de six (6) commissions, et déboucheront sur des recommandations qui constitueront la feuille de route du PDG en vue de la révision de ses statuts qui rentre dans le processus normal d’évolution d’une formation politique.

Laissez votre commentaire