Vie des associations : l’ONG Kab’oyeri initie les orphelins de Micone à l’informatique

1

Le centre d’accueil pour orphelins Micone, situé dans le quartier kinguélé  dans le 3ème arrondissement de la Commune de Libreville a été l’hôte ce samedi 30 juillet 2016 de l’organisation non gouvernementale Kab’oyeri dans le cadre de ses ateliers d’initiation à la programmation informatique.

1. KAB OYERI 2

C’est dans le cadre du projet Cybele qui a pour but de proposer un programme « d’initiation aux bases de la programmation informatique, et à la créativité numérique chez les adolescentes et les 7-12 ans des écoles primaires » que l’ONG Kab’oyeri s’est rendue au centre d’accueil Micone de Kinguélé. C’est organisé sous la forme d’ateliers et aussi d’un petit déjeuner récréatif que les membres de cette structure ont pu mettre à profit leurs expériences dans le domaine non seulement de l’informatique, mais aussi des nouvelles technologies de l’information et de la communication (Ntic).

Cet atelier d’initiation s’adressait essentiellement aux jeunes filles de 7-12 ans pour susciter en elle un véritable intérêt pour le domaine scientifique de manière générale, mais plus particulièrement pour la programmation informatique. Cette action menée par l’organisation non gouvernementale Kab’oyeri, rentre dans le champ d’action qu’elle s’est assignée c’est-à-dire faciliter et offrir des espaces d’initiation informatique au plus grand nombre d’enfants, qui souvent n’ont pas facilement accès à ses outils numériques. Tout cela pour « promouvoir l’accès équitable aux ressources éducatives de dernière génération dans l’enseignement »

Dans cette idée qui se veut novatrice  l’organisation non gouvernementale Kab’oyeri s’est donnée pour objectif de « fournir des outils d’apprentissages numériques de dernière génération, vulgariser et déployer des solutions éducatives innovantes (…) »

Une initiative qui mériterait d’être soutenue au vue de la fracture numérique qui existe entre les établissements conventionnés et  publics.

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire