URGENT : Sidonie Ouwé nommée a la Cour d’appel administrative de Libreville

1

Le Conseil supérieur de la magistrature extraordinaire qui s’est tenu ce lundi 17 octobre 2016 a été marqué par le retour Sidonie Flore Ouwé – ancienne procureur de la République près le tribunal judiciaire de première instance de Libreville et éphémère premier président de la Cour d’appel judiciaire de Libreville nommée après une vague de contestation à la Direction des affaires administratives – à la Cour d’appel administrative de Libreville comme commissaire général adjoint à la loi.

Est-ce une sanction ou une promotion ? De l’avis d’un magistrat qui a requis l’anonymat, « partir du ministère pour une juridiction n’a rien d’une promotion à moins qu’on soit envoyé à la Cour de cassation.» nous confie-t-il. Nous y reviendrons.

1 COMMENTAIRE

  1. c’est le mot “extraordinaire qui prêterait à rire aux éclats…. rien d’extraordinairement nouveau, la notion d’éphéméride va prendre tout son sens, laissons les parachutées revenir sur terre dans l’inexorable vie de justiciables, focalisons nous sur ali=CPI, et sur la future constitution de la 2 iem république Gabonaise. En Tunisie, pays qui à voté avant la France le droit de voter aux femmes, un dictateur Ben Ali a dégagé pour échapper à la justice du pays qu’il croyait manipuler et corrompre en fantasmant gouverner à vie!!! là-bas les avocats s’étaient mise en grève avec certains magistrats pour ne plus laisser ben ali tuer, violer instrumentaliser et bafouer les lois pour nuire au vivre ensemble, qui fonde et constitue la justice sociétale des humains loyalistes civilisés d’un état qui se doit d’être juste pour tous!
    Que nos juristes face une gréve du Zèle justifiée, en témoignant aux médias alternatifs de la résistance, toutes les injustices de l’usurpateur ali et 400 tueurs!
    on ne lâchera rien ils seront jugé pour non assistance à citoyens en danger de mort et complicité de crimes contre l’humanité Gabonaise!
    Aux traîtres collabos des fraudeurs, qu’ils monnaient bien leurs complicités, la fuite coûtera très cher, et la clandestinité sera douloureuse à éprouver quant ali ben partira en douce sans laisser d’adresse comme ben ali!!!!

Laisser un commentaire