Union européenne rompt  les négociations d’un accord de partenariat économique avec la Cemac

© Le Monde

À l’issue de la 31e session ordinaire du conseil des ministres de l’union économique de l’Afrique centrale (UEAC) tenue du 14 au 15 février 2017 à Djibloho, en Guinée équatoriale, il ressort que l’Union européenne a décidé de mettre un terme aux négociations d’un accord de partenariat économique (APE) avec la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC). Une mesure économique qui pénalise les six pays de la CEMAC.  

Alors que le Comité ministériel des négociations de l’accord de partenariat économique (Comina) attendait une relance des négociations avec la partie européenne, Le Nouveau Gabon nous rapporte que cette espérance  de l’APE entre l’ensemble des six pays de la CEMAC et l’Union européenne (UE), ne verra plus le jour. Selon le communiqué final des assises : « Passant à l’examen des questions économiques, le conseil des ministres a pris acte de la décision unilatérale de l’Union européenne de mettre un terme au processus régional des négociations en vue de la conclusion d’un accord de partenariat économique (APE) entre l’Afrique centrale et l’Union européenne ».

De ce fait, confrontés aux risques liés à cette rupture, « les Etats de la sous-région ont sollicité l’action du parrain gabonais, Ali Bongo Ondimba, pour faciliter la reprise des négociations conjointes en vue de la signature d’un APE régional complet, juste et équilibré » ce qui devient plus qu’impossible à la lumière des révélations de la communauté économique de l’Afrique centrale nous précise nos confrères.

Rappelons que cet accord de partenariat économique avec l’Union européenne qui « aurait des implications importantes sur le processus d’intégration régionale et spécifiquement sur le tarif extérieur commun de la CEMAC » avait déjà été signé par le Cameroun le 15 janvier 2009. Le communiqué précise que « le conseil des ministres a pris note de ce qu’une position commune des Etats de la CEMAC sera exprimée au cours de la réunion du comité ministériel des négociations de l’accord de partenariat économique (Comina) » prévue le 3 mars 2017 à Douala au Cameroun.

Laissez votre avis