Sécurité maritime : le sommet de Lomé se solde par la signature d’une charte

0

L’Union africaine (UA) se réunit depuis le 10 octobre 2016 à Lomé dans le cadre du sommet sur la sécurité maritime, la sûreté et le développement en Afrique. Plusieurs chefs d’Etat et de gouvernement sont attendus ce samedi 15 octobre pour l’adoption d’une charte africaine sur la sécurité maritime.

Les enjeux de cette rencontre panafricaine sont multiformes et elle va se solder par la signature par les représentants des Etats de la « La charte de Lomé »  qui « sera plus contraignante par les fondements des principales obligations entre les Etats parties » selon RFI. Ladite charte a déjà été entérinée jeudi dernier par le comité exécutif de l’Union africaine, réuni dans la capitale togolaise en prélude à la rencontre des chefs d’Etat et de gouvernement.

Elle a été présentée par le Tchadien Moussa Faki Mahamat comme « un document important pour la sécurité, la sûreté et le développement », Pour le ministre tchadien des Affaires étrangères et candidat au poste de Président de la commission de l’Union Africaine, il était temps que les Etats africains se dotent de cet instrument adéquat rapporte RFI. Au-delà de cette charte, d’autres aspects ont été discutés à Lomé, telles la piraterie maritime, la pêche illicite, l’érosion côtière et la protection de l’environnement qui feront l’objet d’une déclaration à l’issue de ce sommet.

Laisser un commentaire