Rumeur persistante du ralliement de René Ndemezo’o à Ali Bongo

3

Suite à l’appel lancé par le Président de la République Ali Bongo Ondimba le 27 septembre dernier au cours de sa prestation de serment, d’anciens candidat à la présidentielle du 27 août 2016 y ont répondu favorablement.

Nommé à la primature avec pour principal objectif la formation d’un gouvernement d’ouverture, le premier ministre a annoncé la présence dans son équipe  de membres autres que ceux de la majorité. Si les candidats Bruno Ben Moubamba, Dieudonné Minlama Mintogo, Raymond Ndong Sima, Gérard Ella Nguéma et récemment, Pierre Claver Manganga Moussavou sont pressentis – du fait de leur rapprochement au palais du bord de mer –  pour intégrer la future équipe gouvernementale. Il semblerait que des outsiders pourraient créer la surprise.

En effet, des rumeurs persistantes annonçeraient le “come back” de René Ndemezo’o Obiang au sein de la majorité présidentielle. Ce dernier, fervent partisan de Jean Ping et membre influent de son directoire de campagne, serait partant pour intégrer le gouvernement d’ouverture en formation d’Emmanuel Issoze-Ngondet. Interrogé sur la question, Jean Gaspard Ntoutoume Ayi, porte parole de Jean Ping  n’a pas pu apporter plus d’éclaircissement déclarant : « jentends et lis des choses, je n’en sais rien et préfère faire le St Thomas.»

Si cette rumeur venait à se confirmer,  elle viendrait porter un coup dur à l’équipe de Jean Ping.

3 Commentaires

  1. Il faut la france arrete ses delits en afrique et le reste du monde. Regarder un temps soit peu en Lybie au mali et en syrie tous ses fronts ouverts a cause de votre economie vous tuez des millions de gens.

Laisser un commentaire