Réaction de la Mission d’Observation de l’UE pour le Gabon suite à l’annonce des résultats par la Cour Constitutionnelle

2

Après la déclaration de l’ambassade les Etats Unis plus tôt dans l’après midi, c’est au tour de la Mission d’Observation de l’Union Européenne de se prononcer sur les résultats définitifs annoncés ce 23 septembre par la Cour Constitutionnelle gabonaise relatifs au scrutin électoral du 27 août dernier. Résultats qui ont conduit à la réélection d’Ali Bongo Ondimba à la tête de l’Etat.

Nous publions in extenso le contenu de cette déclaration.

Déclaration à la suite de la proclamation des résultats définitifs de l’élection présidentielle au Gabon

La Cour Constitutionnelle du Gabon vient d’annoncer les résultats des élections présidentielles suite au traitement du contentieux électoral.

La Mission d’Observation Electorale de l’Union européenne a suivi le processus électoral jusqu’à son terme, y compris l’annonce des résultats officiels.  Contrairement au protocole d’accord signé avec le gouvernement, elle n’a eu qu’un accès très limité au processus de recours et de contentieux.  L’UE regrette par ailleurs que le travail de la mission d’observation de l’Union Africaine n’ait pu être  exploité davantage.  Des lors, la confiance du peuple gabonais concernant l’integrite du processus électoral peut, legitimement, etre mise en doute.

Face aux graves tensions qui ont marqué les élections, l’ensemble dles parties prenantes doit faire preuve de retenue et s’abstenir de recourir à la violence.  La sécurité des responsables politiques doit être garantie. Les forces de sécurité doivent agir en conformité avec les principes de l’état de droit, dans le plein respect des droits de l’homme.

Les clivages, profonds, nécessitent une réponse politique, seule de nature a préserver la stabilité et l’unité du pays, renforcer la confiance des Gabonais et donner une veritable légitimité aux institutions.

L’action de l’Union Africaine et des Nations Unies sera importante pour aider les parties gabonaises dans la recherche d’une solution pacifique et juste. L’UE est prête à soutenir ces efforts.  En vue des futures élections, le besoin d’une réforme du système électoral s’impose, de facon a  le rendre plus crédible.

2 Commentaires

  1. Un position mole de l’UE, -on attend mieux que ça pour une institution qui a envoyé des observateurs et qui a avec elle les résultats, les vrais qui sont sorties des urnes.

Laisser un commentaire