Qui est Jean Gaspard Ntoutoume Ayi ?

2

Jean Gaspard Ntoutoume Ayi est né à Libreville, en 1968, d’un père instituteur et d’une mère femme au foyer. Il fait ses études primaires à l’Ecole urbaine du centre où il obtient, en 1976, le Certificat d’études primaires et élémentaires (CEPE) et le concours d’entrée en  6ème, pour rejoindre le Lycée national Léon Mba.

Après l’obtention de son baccalauréat série scientifique (D) en 1987,  Jean Gaspard Ntoutoume Ayi  poursuit ses études universitaires à l’Université des sciences et des techniques de Masuku. Là-bas, il obtient un DUES (Diplôme universitaire d’études scientifiques) de physique-chimie, en 1989, puis il se rend à Nantes pour une licence, puis une maîtrise en électronique, et automatique (EEA), en 1992, avant d’intégrer l’École Spéciale de Mécanique et d’Electricite (ESME-Sudria) de Paris où il obtient en 1994 son diplôme d’ingénieur en informatique et télécommunications. Il rentre au Gabon en 1995, suite à une proposition d’emploi de la TIG (Télécommunications internationales du Gabon), filiale de l’office des postes et des télécommunications (OPT) qu’il n’a finalement pas intégré.

Il se présente alors au concours d’entrée à  l’Institut des Finances (IEF) en 1995. Après deux (2) de formation, il obtient son diplôme en 1997. Il est major de 14eme promotion de l’IEF.

Jean Gaspard Ntoutoume Ayi  commence à travailler en 1997 au ministère de l’Économie et des Finances, à la Direction générale de la comptabilité publique.

En 2000, il rentre à la prestigieuse École nationale d’administration de France. Il en sort diplômé  en 2002 (promotion Copernic).

De retour au Gabon après sa formation à l’ENA de Paris, il reprend son service au Secrétariat général du ministère des  Finances.

En mai 2003 il est nommé contrôleur général de la gestion à la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS). A ce sujet, il nous confie “ le ministre des Affaires sociales Mba Obame m’avait proposé ce poste parce qu’il voulait que je m’occupe de l’assurance maladie. Professionnellement c’est l’oeuvre de la ma vie. J’y ai consacré des journées et des nuits, j’ai dirigé ce projet jusqu’en 2005”.

En 2006, il revient aux finances mais dans le cabinet du  ministre délégué, Charles Mba Ekomoe.

En 2009, le Président Omar Bongo Ondimba meurt et commence alors la campagne électorale. Il s’occupe de celle de Mba Obame. Après l’élection présidentielle anticipée du 30 août 2009, il repart au cabinet et se voit refuser l’accès. Il affirme “ j’ai alors écrit au Ministre et on m’a fait savoir que puisque j’étais opposant je ne travaillerai plus! ”.

En 2010, Jean Gaspard Ntoutoume Ayi devient consultant pour la Banque Mondiale. Il est ensuite recruté  par cette institution financière comme responsable des Finances publiques pour l’Afrique de l’Ouest, au bureau régional de Dakar.

Membre du Think-Thank de l’Union nationale, parti dont il est un des membres les plus influent et dont le candidat s’était joint le 19 août dernier à Jean Ping, Jean Gaspard Ntoutoume Ayi est aujourd’hui le métronome de la communication de celui qui ne cesse de revendiquer sa victoire à l’issue du scrutin du 27 août 2016.

Jean Gaspard Ntoutoume Ayi est marié et père de trois (3) enfants.

2 Commentaires

Laisser un commentaire