Présidentielle 2016 : l’UPG s’allie à Casimir Oye-Mba

0

Ce vendredi 12 août 2016 à 17h s’est tenu le 1er Congrès extraordinaire libre de l’Union du Peuple Gabonais. Après l’ouverture du Congrès et la présentation des différents membres le constituant, l’heure est venue aux militantes et militants d’adopter la motion portant détermination de la position de l’UPG dans le cadre de l’échéance électorale prévue le 27 août 2016 prochain.

Charles Matotou, Président du Congrès extraordinaire rappelle que « sur les 14 candidats retenus par la Cenap, seuls deux ont approché le parti à savoir Guy Nzouba Ndama du Rassemblement Héritage et Modernité et Casimir Oye-Mba de l’Union Nationale ».

Après avoir évalué les forces et les faiblesses de l’UPG, l’assemblée a procédé au vote à main levée et décidé  de soutenir Casimir Oye-Mba, cet homme dont le président Moukagni-Iwangou n’a cessé de tarir les éloges « le pillage des caisses de la République est devenu un sport national, Monsieur Oye-Mba si il avait été un pilleur n’aurait pas pillé l’argent du Gabon seulement, il était Gouverneur de la BEAC, il aurait pillé toute la région. De son passage à la Beac le Gabon a consolidé sa respectabilité ».

Ensuite, sous les applaudissements de l’assemblée, on assiste à l’entrée du candidat Casimir Oye-Mba qui a tout de suite planter le décor en rappelant aux militantes et militants qu’ils doivent désormais cheminer ensemble pour le combat politique qu’il estime être rude dans la mesure ou le Gabon est dirigé par un régime enraciné depuis 50 ans. Il affirme « notre objectif est clair il s’agit de destituer Monsieur Ali Bongo ». Dans la même lancée il a remercié le parti qui lui accorde son soutien ce jour et a déclaré « vous m’avez fait confiance à une belle majorité, j’ai le plaisir de vous exprimer d’abord à Moukagni-Iwangou président de l’UPG, aux dirigeants du parti et aux militants toute ma sincère gratitude. A ce geste de confiance, je réponds par un autre geste similaire et je vous annonce que Monsieur Moukagni-Iwangou sera mon directeur national de campagne ». C’est une foule embrasée que la salle de l’hôtel Excellence de Nzeng-Ayong a eu du mal à canaliser.

Avant d’inviter les personnes présentes à prendre part à la collation, le président Moukagni-Iwangou a rappelé tout de même que: « ce choix engage l’ensemble des organes  nationaux, consulaires, locaux et associés à soutenir sans bénéfice la candidature présentée par l’Union Nationale ». Une posture qui a tout le moins s’inscrit dans la logique de la candidature unique du Front uni de l’opposition pour l’alternance. L’Union nationale étant la seule formation politique issue de ce regroupement, le soutien de l’UPG apparaissait donc conforme à son engagement.

Rendez-vous a donc été pris pour ce samedi 13 août 2016 à 14h au quartier Awendje pour l’ouverture de la campagne du candidat Casimir Oye-Mba.

Laisser un commentaire