Pour l’Union africaine : ” Le recomptage des voix est une orientation saine”

0

Le jeudi 08 septembre 2016 Ali Bongo Ondimba et Jean Ping ont introduit des recours devant la Cour constitutionnelle qui aura 15 jours statuer. Malgré ce qui semble comme une fin de non récevoir opposée aux chefs d’Etats africains qui étaient attendus à Libreville, ce jour, l’Union africaine par la voix de Smaïl Chergui, le commissaire à la Paix et à la Sécurité de l’Union africaine, sollicite le recomptage des voix bureau de vote par bureau.

Pour l’institution panafricaine, ce récomptage est nécessaire pour sortir de la crise post-électorale au Gabon annonce Smaïl Chergui sur les ondes de BBC Afrique.

Bien que n’étant pas autorisé par la loi, l’Union africaine entend oeuvrer pour que la voix du peuple, ainsi que celle de nombreuses personnalités gabonaises et étrangères soit entendue.

Laisser un commentaire