Poste/Postbank : suspension de grève et reprise du travail ce jeudi

0

Alors qu’ils ont paralysé depuis lundi 23 octobre dernier le fonctionnement de La Poste SA et sa filiale Postbank, les postiers ont convenu avec le Ministre de l’Économie numérique, de la Communication, de la Culture et des Arts, Porte-parole du Gouvernement, Alain Claude Bilie-By-Nze d’une reprise effective du travail ce jeudi 27 octobre 2016.

« Après notre séance de travail, les syndicats ont consenti à reprendre le travail demain pour La Poste SA et sa filiale PostBank» a précisé le ministre sur son fil Twitter. Cette reprise du travail s’est faite après l’obtention par les syndicats du versement du mois de salaire de septembre 2016, confirmé par le Syndicat national des Postiers. Mais l’argent n’a pas été perçu du fait de la fermeture des agences pour cause de grève.

Le gouvernement s’est engagé par la voix du ministre de tutelle, Alain Claude Bilie-By-Nze à verser l’intégralité des mois de salaire. Il entend néanmoins poursuivre les négociations s’agissant du 13 mois de 2015 car la situation financière de l’institution bancaire est difficile. laquelle donnera lieu à un plan de redressement qui sera présenté au prochain Conseil des ministres.

Promettant en outre, le paiement de la dette  cumulée de la Poste SA et de Post Bank qui s’élève à 100 milliards, le ministre n’exclut pas la mise en oeuvre d’un plan social qui conduira inévitablement à une réduction des effectifs. « Les effectifs de la Poste passeront de 700 à 400 agents.» a-t-il précisé.

Quant au Syndicat national des Postiers, il précise que le  Mouvement n’a fait l’objet que d’une suspendu, il n’a pas été arrêté. « On attend voir si le gouvernement tient ses promesses. » On-t-il affirmé, s’excusant par ailleurs auprès des clients, tout en tentant d’expliquer leur démarche « Il faut nous comprendre. On travaille sans être payés, c’est le ras-le-bol». Les postiers estime tout de même que les négociations doivent continuer car beaucoup de problèmes sont à régler. « Si les salaires d’octobre ne sont pas payés, la grève reprendra » ont-ils martelé.

Laisser un commentaire