Politique: Un député démissionne en plein rassemblement devant Ali Bongo

5

Dans le cadre de la tournée républicaine du chef de l’Etat dans la province du Woleu-Ntem, Ali Bongo Ondimba s’est heurté à une décision du député de la ville de Minvoul Bertrand Zibi Abeghe qui a créé  la stupeur au cours du meeting qui se tenait dans sa localité samedi dernier.

En effet, invité à prendre la parole au cours de la cérémonie qui se tenait dans sa circonscription électorale, l’honorable Bertrand Zibi Abeghe aurait dit ne plus se reconnaître dans la politique mené par l’exécutif, mais aussi les dérives constatée au sein du Parti démocratique gabonais (PDG).

Ainsi il a martelé : ” Monsieur le président l’heure des décisions importantes a sonné. j’ai été votre fidèle et plus fidèle depuis 26 ans. Aujourd’hui compte tenu du climat délétère, morose où on ne parle plus que de mort d’homme dans notre pays, j’ai décidé aujourd’hui 23 juillet 2016 en toute âme et conscience devant Dieu et les hommes de démissionner du Parti démocratique gabonais “.

Pour joindre l’acte a la parole, l’élu a signifié séance tenante sa démission du Parti démocratique gabonais avec des propos profonds, ” dès l’instant où je partirai de ce pupitre, je ne suis plus que le fils de Bolossoville ” en remettant solennellement son écharpe de député au secrétaire général du parti Faustin Boukoubi.

Un acte courageux qui aurait suscité  l’étonnement des officiels mais aussi des populations qui ne s’attendaient pas a un acte aussi surprenant venant d’un député du PDG, et cela en présence du Président de la République.

Ce geste symbolique et plein de courage vient une nouvelle fois mettre à mal l’image déjà écornée du Président de la République qui semble accumuler de plus en plus de contestations, d’abord de la part de l’opposition, qui contestait d’ailleurs la validation de sa candidature ce samedi 23 juillet au cours d’une manifestation qui a violemment été dispersée par les forces de l’ordre, mais désormais dans son propre camp. Les jours à  venir seront indubitablement riche en rebondissements.

Crédits Photo : Bertrand Zibi Abeghe

5 Commentaires

  1. Je condamne fermement le comportement de ce député qui offense premièrement le drapeau gabonais qu’il porte, deuxièmement le président de la république qui est la première institution du pays, en tant que député il s’est engagé à respecter les institutions de notre pays alors avec un tel comportement qu’elle modèle veut-il être pour les citoyens en quête d’un devenir meilleur? On ne reproche pas à son voisin d’être sale si notre propre maison est sale.
    En tant que citoyen gabonais libre, je souhaite que cet homme puisse demander des excuses au peuple gabonais puis au président de la république.
    Sont souvent les mauvais élèves qui traitent les gagnants de tricheurs, le président Ali Bongo se bat depuis 2009 pour amener notre pays vers avenir meilleur et un mieux vivre du peuple, et cet incapable de député n’est pas reconnaissant, que Dieu le Juge s’il est meilleur qu’Ali Bongo

    J’ai parlé et j’assume

    • Mais Gaston tu es qui pour souhaiter qu’il demande des excuses? quand ton président a trompé les gabonais en 2009 tu lui as exigé des excuses? tchiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiippppppppppppppppp là encore il rebelote tu lui dis quoi? quand quelqu’un a ce courage là de dire ”je vous quitte” les gabonais de demain, ceux qui ont tout compris applaudissent…!

      • Il pense qu’en parlant ainsi il aura les 5000 qu’on leur donne souvent! la monnaie de singe! Gaston c’est le virtuel stp attend la prochaine marche d’Ali pour crier comme ça

Laisser un commentaire