Nkok : « Meilleure Zone franche d’Afrique subsaharienne », selon FDI Intelligence

0

pub-1La Revue britannique économique et financière FDI magazine  vient de décerner le prix de « Meilleure Zone franche pour les PME d’Afrique subsaharienne 2016 » à la Zone économique à régime privilégié de Nkok (Zerp), nous rapporte le site spécialiste, Ecofin.

Alors qu’elle s’était déjà démarqué en obtenant la mention honorable dans le classement des Zones franches d’Afrique lors des « FDI Free Zones of the Year 2015 », la Zerp vient de se distinguer de nouveau, en remportant cette année le prix de meilleurs zone franche pour les PME d’Afrique subsaharienne. Hormis cette distinction, elle a aussi remporté les prix de « Meilleure zone franche dans le traitement du bois ; Acteur majeur dans l’éducation et la formation et Zone propice aux investisseurs industriels, ainsi que, quatre autres récompenses relatives aux nombreux avantages qu’elle offre aux investisseurs », précise Agence Ecofin.

Par ailleurs, ces distinctions ont été motivées par les nombreux avantages qu’elle propose aux entreprises, mais aussi aux PME et Startups. En plus de bénéficier d’exonérations fiscales, de prix abordables et de hangars industriels gratuits, l’ouverture aux investissements des petits et moyens entreprises grâce au partenariat signé avec le ministère de l’Egalité des chances, aura été un facteur déterminant pour l’obtention de ces prix.

Le Directeur de la GSEZ, Jasveer Singh  a tenu d’ailleurs à remercier les investisseurs qui y ont cru et qui contribuent aujourd’hui à la rendre la Zerp attractive. Il a profité de cette occasion pour faire le bilan des investissements consentis sur le projet « Nous souhaiterions remercier tous les investisseurs qui nous ont accordé leur confiance. A ce jour, 19 industries sont déjà en phase de production au sein de la ZES tandis que 25 autres sont en cours de construction, couvrant un total de 15 secteurs industriels dont le bois, la métallurgie, le BTP, l’électronique et les télécoms, le recyclage industriel, les produits pharmaceutiques, l’agrobusiness et la fabrication des batteries.» a-t-il précisé.

Laisser un commentaire