Moukagni-Iwangou refuse « la main tendue et l’entrée dans le Gouvernement d’ouverture »

0

A l’occasion d’une conférence de presse tenue à l’hôtel Hibiscus  dans le premier arrondissement de Libreville, le président de l’aile loyaliste de l’Union du peuple gabonais a entretenu les journalistes sur le thème « le déni de la justice ne peut fonder aucune république. Le dialogue doit reconstruire sur des nouveaux repères ».

Par la suite, Moukagni-Iwangou est revenu sur l’appel au dialogue lancé par Jean Ping, appel auquel il s’est dit favorable. Il a affirmé à cet effet : « Dans sa dernière adresse à la Nation, Monsieur Jean Ping a annoncé la convocation très prochaine d’un dialogue inclusif avec le Peuple Gabonais, et invité toutes les forces vives à se préparer à y prendre part ». Précisant par la suite que « l’UPG prendra part au dialogue, et en conséquence, entame une réflexion qui portera sa contribution pour la construction du pays ».

Le dialogue dont il était question précise le communiqué est bel et bien celui initié par Jean Ping. Ladite conférence de presse a été diffusée sur « TV+, RTN et TVS », « les propos liminaire et la phase des questions-réponses », Moukagni-Iwangou invite chacun à écouter « la réponse donnée (…) au journaliste de TELESUD, sur la main tendue et l’entrée dans le Gouvernement d’ouverture ».

Sinon de s’en tenir au fait que « le Président de l’UPG ayant clairement repoussé cette hypothèse, les spéculations contraires n’engagent que leurs auteurs ».

Laisser un commentaire