Menace de grève des magistrats

0

C’est dans une correspondance en date du 2 novembre dernier adressée au ministre de la Justice, Garde des Sceaux, chargé des Droits Humains, Alexis Boutamba Mbina que le président du Syndicat national des magistrats du Gabon (Synamag), Germain Nguema Ella, a transmis un préavis de grève.

Ce préavis de grève découle de l’assemblée générale du Synamag qui s’est tenue le jeudi 27 octobre dernier. Il s’agissait pour le bureau exécutif de discuter à nouveau de certains points constituant le cahier de charges notamment : la mise à disposition des bâtiments devant abriter les Tribunaux Administratifs de Port-Gentil et Franceville afin que ces juridictions soient fonctionnelles ; l’attribution d’un immeuble de Batterie IV qui abritait les juridictions dites spéciales à la Cour d’Appel Administrative et au Tribunal Administratif de Libreville ; l’équité dans le règlement de la prime d’incitation à la performance (PIP) ; la non application du décret n°0404 du 20 août 2015 fixant le régime de rémunération des agents civils de l’Etat et portant reclassement, ainsi que le paiement des costumes d’audience et la nomination des Magistrats de l’ordre Judiciaire dans l’ordre administratif.

Le Ministère de la Justice et le SYNAMAG s’étaient accordés sur ces différentes questions au cours des discussions ayant eu lieu pendant le mois de juin 2016 dans le cadre d’une commission paritaire.

À cet effet, les deux parties, à savoir le syndicat et l’ancien ministre de tutelle, avaient convenu de la satisfaction des demandes avant la rentrée judiciaire 2016-2017 mais à ce jour, les autorités compétentes n’ont pas levé le moindre petit doigt, rien ne s’est réalisé d’où le préavis de grève.

Laisser un commentaire