« Les réseaux sociaux ne seront pas suspendus ou perturbés le jour du vote » dixit Pacôme MOUBELET BOUBEYA

0

Face à la rumeur persistante d’une éventuelle perturbation de l’accès à internet le 27 Août prochain, jour du scrutin présidentiel au Gabon, le ministre de l’Intérieur, recevant un groupe d’observateurs internationaux pour ledit scrutin, a affirmé que « les réseaux sociaux ne seront pas suspendus ou perturbés le jour du vote »

En effet, pour le ministre de l’intérieur, il n’y a aucun intérêt à interrompre l’accès à internet d’autant plus que « nous avons tous besoin de cet outil et nous n’avons absolument rien à cacher ».

Pour mémoire, et c’est d’ailleurs la raison principale de l’affluence de cette inquiétude, en mars et avril derniers, respectivement au Congo Brazzaville et au Tchad, le réseau internet a été suspendu aux lendemains des scrutins présidentiels, justifié par la préservation de la sécurité et de la sûreté nationales, mais aussi par le souci d’empêcher que des résultats illégaux ne puissent être publiés, suscitant ainsi des manifestations populaires.

Toutefois à ce dernier sujet, Pacôme MOUBELET BOUBEYA a rappelé que la sécurité des biens et des personnes étant une mission régalienne et permanente du gouvernement, aucun trouble à l’ordre public ne sera toléré le jour du scrutin.

Il était plus que nécessaire pour le Gouvernement, par le biais de son ministre de l’Intérieur, de rassurer la population gabonaise et la communauté internationale, représentée par les différents observateurs internationaux, de maintenir l’accès à internet ; d’autant plus qu’une éventuelle perturbation laisserait des doutes sur la crédibilité, la liberté et la transparence de ces élections présidentielles.

Laisser un commentaire