Le temps des choix, 2016 et au-delà

0

« Notre avenir n’est en aucune façon coulé dans le marbre, ni inscrit à l’avance dans le ciel. Il sera ce que nous aurons décidé d’en faire. Il sera le refl et de notre détermination. […] Le temps est donc venu de choisir de nous prendre en charge pour affronter notre destin et de définir une trajectoire raisonnable pour notre pays. Voici venu, tout simplement, le temps de choisir quel avenir nous voulons nous construire » (Raymond Ndong Sima).

2016 est une année cruciale pour le Gabon : le septennat d’Ali Bongo Ondimba arrive à son terme, et le 27 août, les Gabonais vont devoir élire un nouveau président de la République. Parmi les candidats en lice, Raymond Ndong Sima. D’abord ministre de l’Agriculture puis Premier ministre du président sortant, il est aujourd’hui l’un des plus virulents contradicteurs du régime, dont il avait déjà dénoncé les dysfonctionnements dans Quel renouveau pour le Gabon ? (éditions Pierre-Guillaume de Roux, 2015).

Pour lui, la perspective du scrutin présidentiel est l’occasion de « parler vrai » : c’est-à-dire pointer sans ambages les défauts de gestion du pouvoir en place et exposer en toute clarté la situation réelle du pays, sur tous les plans. Et, surtout, proposer des solutions à la fois raisonnables et vigoureuses pour diversifier la base productive de l’économie, réformer les institutions de l’État, améliorer les conditions de vie de tous les citoyens, rénover les infrastructures et en créer de nouvelles, resserrer les liens du Gabon avec ses voisins de la sous-région…

Tel est l’enjeu du présent ouvrage : « parler vrai » aux Gabonais pour leur donner les moyens de décider de leur avenir.

Raymond Ndong Sima, candidat à la présidentielle du 27 août 2016

© Crédit photo:www.gabonactu.com

Laisser un commentaire