Le mouvement national des jeunes de l’Union nationale exige la libération de Firmin Ollo’O

0

C’est à la faveur d’un point de presse tenu au siège du parti sis au quartier “Ancienne Sobraga” ce samedi 19 novembre à 16 heures que le mouvement national des jeunes de l’Union nationale ont exigé la libération sans condition de Firmin Ollo’O Obiang.

Serge Engo, coordonnateur national des jeunes de la province de l’Estuaire est revenu sur l’interpellation de son camarade, il a affirmé «Firmin Ollo’O Obiang a été interpellé puis incarcéré à la prison centrale de Libreville depuis le 21 juillet dernier pour “délit d’attroupement armé»   pratiquement 4 mois aujourd’hui.

Malgré la décision du juge d’instruction du 3ème cabinet qui ordonnait sa mise en liberté provisoire le 29 juillet dernier, grande fut la surprise des militants d’apprendre que non seulement il est gardé en prison mais le dossier a été transmis au 8ème cabinet désormais.

Ainsi, le 1er août, Firmin Ollo’O est de nouveau entendu par un autre juge, pour un chef d’accusation différent :  l’incendie de l’ancienne ambassade du Bénin.

Ses avocats ont donc interjeté appel sur les exceptions de la procédure lors de l’audience suivante qui s’est tenue le 3 août dernier au motif que l’infraction ne comportait aucune incrimination par ricochet Firmin Ollo’O devait au moins recouvrir la liberté provisoire.

Après avoir rappelé l’incongruité de la procédure à laquelle ses avocats font face depuis des mois, Serge Engo n’a pas manqué de préciser «il s’agit d’un vice de procédure et que l’incarcération de notre Coordonnateur national a pour seul fait générateur son appartenance politique à l’UnION nationale mais surtout des prises de positions contre le régime en place »

Le mouvement des jeunes de l’UN dont Firmin Ollo’O tient la coordination nationale a également exigé «la libération des autres détenus politiques incarcérés arbitrairement à la prison centrale de Libreville» .

Laisser un commentaire