Pascal Oyougou : «Le Haut Ogooué appartient au Gabon, que tous les gabonais y tiennent et s’y sentent chez eux »

0

Au cours d’un point de presse lu dans les locaux du Rassemblement Héritage et Modernité (RH&M), Pascal Oyougou secrétaire général adjoint dudit mouvement patriotique n’a pas manqué de rappeler à Ali Bongo, gagnant déclaré par le Ministre de l’intérieur de l’échéance électorale du 27 août dernier que « le Gabon est un et indivisible ».

Depuis l’annonce des résultats le 31 août qui donnait Ali Bongo vainqueur avec 49,80 % des suffrages grâce à un taux de participation avoisinant les 100 % dans la province du Haut Ogooué, les populations de cette localité seraient apeurées et stigmatisées.

En effet, si l’on s’en tient au résultats proclamés par le Ministre de l’Intérieur, largement devancé par son principale adversaire Jean Ping dans plus de la moitié des provinces, Ali Bongo n’a pu remporter le scrutin électoral que grâce aux chiffres exceptionnels et très largement en sa faveur obtenus dans sa province d’origine.

Fort de ce constat, Pascal Oyougou a affirmé « nous prenons à témoins la communauté internationale, et nous mettons Ali Bongo et ses thuriféraires en garde, contre toute tentative d’instrumentalisation sectaire ou communautaire de la province du Haut-Ogooué ». Avant de conclure, il a tenu à rappeler « qu’il sache que les gabonais jaloux de l’unité de leur pays ne céderont pas aux chants de sirènes de la stigmatisation et de l’instrumentalisation de cette province à des fins bassement politiciennes, au service d’une ambition personnelle qui n’a que faire des altogovéens ».

Conscient du tournant décisif que notre pays empruntera dans les jours à venir, le Peuple gabonais se doit d’être uni pour arriver au bout de ce long processus qu’est la démocratie.

Laisser un commentaire