Le domaine ferroviaire illégalement occupé à Owendo

0

La Setrag, Société d’exploitation du transgabonais se trouve confrontée depuis des années à la construction anarchique sur le domaine ferroviaire qui jouxte sa gare située dans la commune d’Owendo.

Le terrain vague qui borde le chemin de fer non loin du quai à Owendo est occupé de façon anarchique par des populations. Ces terrains ont-ils été vendus en conformité avec la législation en vigueur? Ces occupations sont-elles régulières ou s’agit-il d’installation sans titre sur le  domaine ferroviaire?

Si l’on s’en tient aux différentes pancartes plantées sur l’étendue de la gare, sur lesquelles on peut lire «Setrag domaine ferroviaire, interdit de construire, Direction générale», l’on s’aperçoit que l’exploitant du chemin de fer gabonais peine à résoudre ce phénomène qui prend de l’ampleur de jour en jour et expose ces populations à des dangers.

L’interdiction de construire sur le domaine ferroviaire est consacrée pour prévenir toute catastrophe. La tragédie qui a secoué le Cameroun voisin en octobre dernier, causée par le déraillement d’un train à Esseka entre Douala et Yaoundé devrait interpeler les autorités gabonaises afin qu’elles résolvent durablement ce phénomène.

La direction générale de la Setrag ne se contente que de placer des panneaux pour rappeler l’interdiction de construire, visiblement sans succès. Il faut peut-être songer à se tourner vers les autorités municipales et cadastrales pour obtenir l’arrêt des travaux, car ces constructions anarchiques exposent les occupant à un réel danger.

Laisser un commentaire