Le camp Ping lance la Résistance en Jaune pour la vérité des urnes du 27 août 2016

0

Le camp Ping lance la Résistance en Jaune pour la vérité des urnes du 27 août 2016.

Partie de Port-Gentil, fief de l’opposition, la résistance en  jaune pour le respect du verdict des urnes de l’élection présidentielle du 27 août 2016 a été lancée par Féfé Onanga président du Mouvement populaire des radicaux (MPR), le samedi 19 novembre dernier. Elle fait l’objet d’une campagne actuellement sur les réseaux sociaux, pour être reprise tous les samedis dans les 9 provinces du Gabon.  

Face au tout répressif instauré par le gouvernement notamment le ministère de l’Intérieur et de la Défense, les partisans de la résistance prônée par Jean Ping ont trouvé le moyen non violent de manifester leur désapprobation au régime d’Ali Bongo Ondimba qu’il considère comme étant «le président légal» c’est à dire reconnu par les institutions et non «président légitime» élu par les gabonais qui n’est autre que Jean Ping.

«L’idée de la campagne nationale c’est à dire, impliquer les 9 province vient d’Annick Ozenga qui s’est rapproché de nous pour les visuels, Mack Mudji les a réalisé et nous avons lancé la campagne sur les réseaux sociaux.» nous confie Doriane Ozenga, une des personnes à l’initiative de la Résistance en Jaune. Couleur qui selon la symbolique des couleurs, représente la vie et le mouvement. «Elle a été choisie  pour marquer la résistance et l’insoumission» poursuit-elle.

Il ne reste plus qu’à attendre samedi 26 novembre prochain pour mesurer l‘implication de la communauté nationale autour cette action  en contestation pacifique.

Laisser un commentaire