L’Adere dit non au dialogue d’Ali Bongo et réaffirme son soutien à Jean Ping

0

C’est à la faveur d’une déclaration de presse tenue à Libreville à son siège sis à Ancien Sobraga dans le 2èmr arrondissement par son porte parole Armelle Yembi Yembi que l’Alliance démocratique et républicaine (ADERE) a opposé une fin de non-recevoir au dialogue prôné par Ali Bongo et réaffirmé son soutien à Jean Ping.

Par la voix de son porte parole, l’Adere a tout d’abord réaffirmé son soutien à Jean Ping à qui, Armelle Yembi Yembi, a demandé de prendre ses responsabilités en tant que président de la République en lieu et place d’Ali Bongo. «Aujourd’hui, la communauté nationale et internationale sait qui est le président élu de la République gabonaise : c’est Jean Ping. Il est temps qu’il prenne sa place » a-t-elle affirmé.

Sur le dialogue national inclusif et sans tabou prôné par Ali Bongo, l’Adere a rejeté ce dernier, estimant que «Depuis 2012, la classe politique de l’opposition, la société civile, les confessions religieuse, l’Union européenne et l’UNOCA n’ont eu de cesse d’appeler à un dialogue national inclusif auquel Ali Bongo Ondimba est resté inflexible (…). La chronologie des actions exprimant la volonté politique d’Ali Bongo Ondimba telle qu’il l’a posé cache mal son désir de légitimer son pouvoir par l’organisation de son dialogue» a-t-elle conclu.

Laisser un commentaire