La JOUR sensibilise sur la  «Résistance» dans le 2ème arrondissement de Libreville

0

La Jeunesse de l’opposition unie pour la résistance (La JOUR), mouvement composé par les jeunes issus des partis politiques et association ont initié une tournée de sensibilisation  dans le 2ème arrondissement de Libreville.

«Résistance» était le maître mot de cette action de terrain au coeur du 2ème arrondissement de la capital gabonaise. Partis de la permanence politique du sénateur proche de Jean Ping, Jean Eyeghe Ndong à Sotéga, les jeunes “Pinguistes” ont parcouru les quartiers, Cocotier, Sotega, Sociga, Saint-Michel, la Campagne… Fait marquant de cette randonnée, l’étape du marché municipal de Nkembo, où les jeunes ont entonné des champs à la faveur de leur leader, Jean Ping en communion avec les commerçantes. “Jean Ping président “ pouvait-on entendre répété en choeur.

Pour Marceau Malekou, «fédérer les jeunes de l’opposition autour des actions de la résistance impulsées par le leader de l’opposition Jean Ping» était le maître mot de cette action de terrain. La JOUR entend pour les jour à venir poursuivre ses actions «pour  restaurer la vérité des urnes qui donnait Jean Ping vainqueur.» a affirmé Melvin Gondjout Indjendjet, coordinateur du mouvement.

Pour rappel, la Jeunesse de l’opposition unie pour la résistance est composé du Rassemblement héritage et modernité, de l’Union Nationale, de l’Alliance démocratique et républicaine, des Souverainistes écologistes, de l’Union du peuple gabonais, le 7MP, la société civile proches de l’opposition et les associations politiques, ont battu le pavé dans le 2ème arrondissement de Libreville pour «Sensibiliser les populations sur la nécessité de l’alternance et du changement de régime politique» ce samedi 19 novembre 2016.

Laisser un commentaire