« La Démocratie en Afrique : le cas du Gabon » débattue par les gabonais de Lyon

0

Le Collectif de Lyon pour un Gabon libre a organisé le 21 octobre dernier, une conférence débat sous le thème : « La Démocratie en Afrique : le cas du Gabon » avec comme invités, Dr Laurence Ndong, Dr Seraphin Moundounga, ancien vice-Premier ministre Garde des sceaux, chargé des Droits Humains et Dr Jean Noël Mabiala, Président du Mouvement unitaire pour la République (MUR) du Congo-Brazzaville. Il était question de dresser un état des lieux de la Démocratie dans la sous-région, au regard des perturbations post-électorales observées depuis plusieurs années.

Prenant la parole en premier, Jean Noël Mabiala a précisé « La Démocratie n’est pas un luxe pour les Africains… nous avons des mauvais dirigeants», une assertion qui vient appuyer l’idée selon laquelle, le combat mené par la diaspora gabonaise de France s’inscrit dans une perspective du possible. « Car au bout de la résistance c’est le Peuple qui triompherera » a-t-il martelé.

S’en est suivi un débat avec l’assistance qui a permis d’apporter des réponses aux nombreuses interrogations sur la suite à envisager pour la libération du Gabon. Séraphin Moundounga a déclaré que « la politique est un rapport de force à l’issue duquel seules la confiance et la détermination peuvent nous assurer la victoire ». Des propos qui ont galvanisé les  gabonais venus à cette rencontre de Lyon.

A son tour, Laurence Ndong a, une fois de plus, invitée le peuple gabonais à incarner l’alternative qu’il souhaite pour le Gabon.

Pour les organisateurs, la rencontre de Lyon a été une réelle plate forme de réflexion et d’échange. Ils ont appelé la Diaspora à s’inscrire dans cette dynamique de réflexion et des forces de propositions stratégiques pour que le mouvement de contestation soit structuré.

Laisser un commentaire