Jean Ping cristallise l’opinion autour de lui

0

Désigné candidat unique de l’opposition le 16 août dernier suite au ralliement de casimir Oye-Mba candidat de l’Union nationale, soutenu par l’Alliance démocratique et républicaine (Adere) de Didjob Divungi Di Ndinge et l’Union du peuple gabonais (UPG) de Moukagni Iwangou et de Guy Nzouba Ndama soutenu par le Rassemblement héritage et modernité d’Alexandre Barro Chambrier, Michel menga M’Essono et Serge Maurice Mabiala etc. Jean Ping ne cesse de faire l’unanimité.

Quelque jours plus tard, c’est au tour de Léon Paul Ngoulakia, candidat indépendant du porteur du courant Patriotes et républicains qui en plein meeting sur la place de l’indépendance de Franceville  a rallié Jean Ping.  S’en est suivi la veille de l’élection de Roland Désiré Aba’a Minko également candidat indépendant à la présidentielle.

Sur les 13 de ses concurrents, Jean Ping a été rallié par 4 parmi eux avant la tenue du scrutin et a été reconnu vainqueur aux lendemains des dépouillements par Pierre Claver Manganga Moussavou, Abel Mbombé Nzoudou, Moussavou King et Père Paul Mba Abessolo au demeurant candidat de la majorité présidentielle pour l’émergence.

C’est donc 8 parmis les 13 opposés à Jean Ping au départ qui lui reconnaissent aujourd’hui comme le président élu par les gabonais.

Jean Ping est par ailleurs reconnu vainqueur de l’élection présidentielle par certains partis politique et personnalités étrangers. Le parti socialiste qui a fustigé la longévité du clan Bongo au pouvoir, estime qu’après plus d’un demi siècle de gouvernance du Gabon : « Une alternance serait signe de bonne santé démocratique et un exemple». Jean-Marie Bockel ancien secrétaire d’Etat sous Nicolas Sarkozy affirme sur sa page Facebook « Jean PING a gagné l’élection présidentielle au Gabon».

Autant de soutien qui viennent démontrer que Jean Ping est le candidat qui cristallise l’opinion autour de lui.

Laisser un commentaire