Boko Haram: Abubakar Shekau réapparait et sème la pagaille au sein du groupe terroriste

0

Dans une vidéo diffusée le dimanche 7 août dernier, Abubakar Shekau, le leader du groupe islamiste Boko Haram, à réaffirmé son engagement a rester à la tête du mouvement, alors que l’un de ses lieutenants, Abou Musad Al-Barnaoui, qui dans un entretien à Al-Nabaa, l’hebdomadaire officiel de l’EI, se présentait la semaine dernière comme le nouveau Chef du califat de l’Afrique de l’Ouest.

Dans cette vidéo de 24 minutes publiée sur YouTube, Abubakar Shekau affirme : “je n’ai aucun désir de tuer nos frères musulmans”. Par la diffusion de ce message, il entend ainsi couper court les critiques répétées de certains membres de l’EI, qui lui reprochent d’avoir tué des dizaines de milliers de personnes depuis 2009, pour la plupart des musulmans.

Alors que plusieurs rumeurs annonçaient sa mort, le leader du groupe terroriste diffusait jeudi dernier un enregistrement audio dans lequel, il réaffirmait, qu’il était “toujours présent” et n’accepterait “plus aucun émissaire” de l’EI. Ce coup de gueule était, par ailleurs consécutif à la parution du Magazine de l’EI, Al-Nabaa, qui nommait un nouveau chef de Boko Haram en la personne d’Abou Musab Al-Barnaoui , d’après certain document confidentiel l’ancien leader aurait été destitué par l’EI pour « extrémisme ».

Une situation qui semble-t-il n’a pas reçu l’assentiment de Abubakar Shekau, et le contraint aujourd’hui a réaffirmer qu’il est toujours bien en vie et surtout, qu’il n’a aucune intention de perdre le commandement de Boko Haram.

L’apparent rejet par le chef historique de Boko Haram du nouveau dirigeant du groupe désigné par l’organisation État islamique (EI) expose au grand jour les divisions au sein du mouvement islamiste Boko Haram.

Laisser un commentaire