Inondations à Akanda : Ali Bongo visite les populations sinistrées

0

À la suite de la pluie diluvienne qui a frappé la commune d’Akanda, dans la périphérie nord de Libreville, dans la nuit du 2 au 3 novembre courant, Ali Bongo Ondimba a rencontré les nombreux sinistrés.

Il s’est rendu au chevet des akandais et s’est indigné face à la situation,   « Je  ne  veux  plus  voir  nos  compatriotes  souffrir  de  cette manière!»  a-t-il  déclaré. Plusieurs questions restent sans réponse jusqu’à présent, pourquoi cette pluie a-t-elle causé d’aussi graves inondations? Absence de canalisations ou constructions en dehors des normes établies?

Pour l’heure, Ali Bongo a affirmé en réponse «  Ce  qu’il  faut  faire  c’est  veiller  à  ce  que  ce  genre  de  problème  ne  se  reproduise  plus. Et  cela  demande  un  peu  de  discipline  des  uns  et  des  autres  :  la  discipline  des  autorités qui  doivent  absolument  faire  appliquer  les  lois  mais  également  la  discipline  des populations.  Nous  sommes  venus  construire  sur  le  lit  des  rivières,  le  lit  des  ruisseaux bloquant  ainsi  l’écoulement  des  eaux.  Si  l’eau  ne  peut  plus  s’écouler,  alors  elle  est bloquée  comme  un  barrage  et  lorsqu’il  pleut,  ça  provoque  ce  que  nous  voyons  là.»

Il a interpellé les uns et les autres à faire preuve de responsabilité face à cet incident qui engage aussi bien l’État que les populations.

Concernant les inquiétudes des habitants de la zone habituellement appelée   « Beau  Lieu », Ali Bongo Ondimba s’est montré rassurant «  Le  gouvernement  a  reçu  des instructions  pour  apporter  de  l’aide  et  pour  vérifier  que  dans  le  futur  les  constructions puissent  être  faites  comme  elles  doivent  être  faites  en  respectant  les  lois  et  que  tout  le monde puisse absolument respecter cela. » Toutefois, il a félicité La Croix Rouge et le gouvernement pour l’aide apportée aux habitants durant cette période.

Laisser un commentaire