Hydrocarbures : le Gabon est à nouveau membre de l’OPEP

1

Le Gabon a officiellement rejoint l’Organisation des pays producteurs de pétrole (Opep) le vendredi 1er juillet dernier, après l’avoir quitté en 1995 nous rapporte l’hebdomadaire panafricain Jeune Afrique.

Afin d’officialiser ce « come back » qui est pour le Gabon, un évènement, le ministre des hydrocarbures Etienne-Dieudonné Ngoubou s’est entretenu jeudi à Vienne avec le Secrétaire générale par intérim de l’OPEP Abdallah Salem Badri.

Selon un communiqué de l’Opep, les deux responsables ont évoqué la situation actuelle des marchés pétroliers, où le cours du baril de brut s’est stabilisé un peu en-dessous de 50 dollars après avoir frôlé les 30 dollars début 2016, loin des sommets atteints entre 2011 et mi-2014 (entre 100 et 120 dollars).

La chute des prix du pétrole affecte énormément le budget de l’État gabonais qui en dépend en grande partie. Pour booster l’exploration pétrolifère dans le pays, le Gouvernement a, en 2015, lancé un appel d’offres pour attribuer des licences off-shore.

Le Gabon réintègre l’Opep alors qu’elle tente de s’accorder sur la stratégie à suivre pour soutenir le cours du baril sur les marchés internationaux. Une négociation avait été entamée mi-février par l’Arabie saoudite, la Russie (non-membre de l’Opep), le Qatar et le Venezuela pour la stabilisation de la production pétrolière mais l’hésitation de l’Iran entrave la concrétisation de l’initiative.

Le Gabon devient le 14e pays membres de l’organisation, qui compte également parmi ses membres la Libye, l’Angola et le Nigeria.

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire