Habitat : des squatteurs à Alhambra, le Ministère réagit

0

Des squatteurs prennent d’assaut le site Alhambra à Agondjé. Le Gouvernement, par l’entremise de la Société nationale du logement social (SNLS) avait initié un programme de construction de logements à caractère social afin de résorber le déficit constaté sur l’étendue du territoire.

Ainsi, près de 30 000 logements ont été prévus par le programme de construction. Seuls 872 logements ont été livrés. C’est le cas du site « Alhambra » situé dans la commune d’Akanda. Un tirage au sort avait été effectué pour la remise des clés aux demandeurs, mais certains bénéficiaires jusqu’à lors ne sont pas rentrés en possession de leurs habitations. Les logements étant donc vides, des squatteurs s’y sont installés. On dénombre près de 400 logements habités illégalement.

Le constat a été fait en fin de semaine dernière par les populations voisines qui par la suite ont alerté la SNLS, qui a débarqué manu militari afin de déloger les squatteurs avec l’aide de la force publique. Mais selon les propos recueillis par certains bénéficiaires légaux des habitations, certains squatteurs seraient rentrés par les fenêtres et y auraient dérobés les clés. L’un des squatteurs affirme par contre : « Nous avons obtenus les clés par des Messieurs qui nous ont vendu les maisons à bas prix ». Aussi, rappelons que certains bénéficiaires ne sont pas encore rentrés dans leurs habitations faute d’installations électriques ou hydrauliques. Les squatteurs ont finalement été déguerpis et certains mis aux arrêts par la SNLS.

Pour les bénéficiaires, cette histoire est un scandale car ils fustigent le fait que des mesures de sécurité ou même un dispositif de gardiennage n’aient pas été mis en place.

Le Ministère de l’Urbanisme et de l’Habitat via un communiqué de presse paru ce jour, exige le déguerpissement sans délais des squatteurs faute de quoi il procédera à des expulsions et engagera des poursuites judiciaires à l’encontre des contrevenants.

Laisser un commentaire