Gouvernement Issoze-Ngondet 1 : Patricia Taye et Françoise Assengone Obame permutent

1
Constitué le dimanche 02 octobre dernier au soir, le tout premier gouvernement du Premier ministre Emmanuel Issoze-Ngondet vient déjà de subir un mini réaménagement presque passé inaperçu. Patricia Taye et Françoise Assengone Obame ont permuté  leurs portefeuilles.  
 
Intervenu quelques semaines après leurs nominations, ce réaménagement serait selon les dires des observateurs avertis, dû à des exigences purement politiques.
 
Le ministre du Travail et de l’Emploi, Eloi Nzondo partageant le même portefeuille  ministériel que sa déléguée Patricia Taye sont issus de la même formation politique.  Étant tous deux cadres et militants du Centre des libéraux réformateurs (CLR) à la tête duquel se trouve le doyen Jean-Boniface Assélé, ils ne pouvaient politiquement être responsables sur le même  champ d’intervention. Tel est la justification donné à ce mic-mac au sein de l’exécutif.
 
Pour éviter d’éventuelles imbrications entre les deux personnalités issues de la même formation politique,  il fallait remplacer la ministre déléguée par un membre d’une autre formation politique. Ainsi, le choix s’est donc porté sur Françoise Assengone Obame du principal parti de la majorité (PDG), auparavant ministre déléguée auprès du ministre de l’agriculture, chargé de l’agro-industrie. Patricia Taye et Françoise Assengone Obame ont tout simplement permuté leurs postes.
 
Réaménagé en moins d’un mois, ce jeu de chaise permettra-t-il une efficacité dans la résolution de la crise qui prévaut aujourd’hui dans les  différents secteurs d’activités? Ce changement aux allures plus politiques que techniques ne vient-il pas conforter les doutes émis sur la capacité de cette équipe gouvernementale à trouver les solutions idoines pour remettre le pays sur les rails.

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire