Front social : les Postiers durcissent le ton

0

Entamé le lundi 24 octobre, par des dizaines d’agents de la Poste SA, le mouvement de revendications portant sur le paiement de trois (3) mois d’arriérés de salaire et du 13ème mois de l’année 2015 a pris une autre envergure ce mardi où ils étaient des centaines devant le ministère de l’économie numérique, de la communication de la culture et des arts.

En effet, les guichets de l’agence du bord de mer étant fermés, les agents de la Poste et les fonctionnaires dont les comptes sont domiciliés à la Postbank se sont déportés vers le ministère où se tenait une séance de travail entre les ministres de l’économie numérique, Alain Claude Bilie-By-Nze et de l’économie Régis Immongault. Lesquels ont été empêchés de quitter les lieux par la foule. N’eut été l’intervention des forces de l’ordre, ils y seraient encore.

Quant-aux agents de la Poste, ils ont  perçu ce lundi, un mois de salaire sur les trois mois dus par l’employeur. Pour tenter de calmer le mouvement d’humeur, Alain Claude Bilie-By-Nze a consenti en qualité de ministre du tutelle à  régler le solde de tout compte aux postiers ce vendredi. Les agents de la Poste lasse d’attendre exigent un paiement immédiat et sollicitant en outre le départ de leur Président directeur général Michaël Adandé.

Après l’intervention des policiers, les fonctionnaires sont transférés vers d’autres agences bancaires pour les dissiper. Les agents de la poste quant à eux  n’ont pas obtenu gain de cause. L’on s’attend à un nouveau rassemblement ce mercredi.

Laisser un commentaire