Féfé Onanga : « Le MPR dit non au dialogue que propose Ali Bongo et rejette la main tendue à l’opposition »

0

Le Mouvement populaire des radicaux (MPR) rejette l’appel au dialogue national d’Ali Bongo. C’est son président, Féfé Onanga, qui l’a fait savoir lors d’un point de presse animé le 22 octobre 2016 au siège de l’association politique à Port-Gentil.

« La Cénap et la Cour constitutionnelle ont décidé de voler le vote des Gabonais pour le donner à Ali Bongo en faisant de lui le président de la République », a-t-il déclaré à l’entame de son propos, avant de relever la détermination du peuple à ne pas se laisser faire.

Une détermination qui demeure inébranlable malgré les morts et les arrestations arbitraires. « Devant cette énième trahison des institutions en charge des élections, le peuple a, comme les autres fois, décidé de revendiquer son vote. Cette fois avec plus de détermination que les fois précédentes. Malheureusement, comme en 2009, le pouvoir n’a pas eu d’autre réponse à donner à la revendication légitime des Gabonais que de verser le sang de ses enfants pour asseoir son pouvoir illégitime. Mieux, il a procédé à des arrestations arbitraires, à des intimidations en mettant tout le pays dans un état de siège qui ne dit pas son nom », a poursuivi le président du MPR.

Estimant que le dialogue national proposé par Ali Bongo l’est au « mépris des victimes » et tranche avec la situation actuelle du pays tout entier qui « est quadrillé par les forces de sécurité et de défense », le MPR y oppose une fin de non recevoir. « Le MPR dit Non au dialogue que propose Ali Bongo à la classe politique et rejette de facto la pseudo main tendue  l’opposition gabonaise », a martelé son président.

En revanche, le mouvement politique qui ne reconnaît aucune légitimité à Ali Bongo, « réaffirme son soutien radical et indéfectible à Jean Ping qu’il considère comme « président de la République élu, président de tous les Gabonais ».

Féfé Onanga a par ailleurs lancé un appel aux Port-Gentillais pour que tous se mobilisent derrière Jean Ping et adhèrent « sans réserves aux orientations qu’il veut donner à notre pays ».

Aussi le MPR déclare-t-il être favorable au dialogue national inclusif à l’initiative de Jean Ping et soutenir le Conseil Gabonais de la résistance et la coalition pour la Nouvelle République, non sans lancer un appel à la communauté internationale. « Le MPR attire l’attention de la Communauté internationale sur les dangers que court le Gabon devant le bâillonnement de l’expression démocratique de son peuple. Malgré l’attitude de certains compatriotes “affamés” qui ont fait le choix du ventre au détriment de celui de la Nation ».

Ce point de presse tient également lieu de rentrée politique pour le MPR de Féfé Onanga qui compte investir à nouveau le terrain afin de rebooster le moral de nombreux partisans de l’opposition gagnés aujourd’hui par le doute. « Nous disons à tous les Gabonais qui ont accordé leur vote massif à Jean Ping, d’avoir toujours foi en l’avenir de notre pays et à notre président qui est résolument engagé dans la voie de la résistance. En conséquence, le MPR lance un appel à l’unité d’actions des enfants de ce pays autour du président élu pour la défense de nos droits, de la Constitution, du vote des Gabonais, du sang des martyrs…»

© Crédit photo : Gabonreview

Laisser un commentaire