Emmanuel Issoze-Ngondet rassure les acteurs de la communauté internationale

0

Dans un communiqué parvenu à notre rédaction, ce dimanche 11 septembre 2016, le Ministre d’Etat, Ministre des Affaires étrangères, de la Francophonie et de l’Intégration régionale, Emmanuel Issoze-Ngondet, rassure les acteurs de la communauté internationale de l’indépendance de la Cour constitutionnelle.

La phase contentieuse du processus électoral  « s’est ouverte avec le recours introduit vendredi 9 septembre 2016 par le candidat Jean Ping auprès de la Cour constitutionnelle ». Pour le  Ministère des Affaires étrangères prend acte de cette évolution positive. Dans son communiqué, Emmanuel Issoze-Ngondet  affirme que cette saisine est : « compatible avec la position toujours rappelée par le Gouvernement et qui répond aux appels incessants formulés par la communauté internationale sur le sujet ». Le ministre des Affaires,  « se félicite des efforts déployés par celle-ci en vue d’un règlement pacifique des contestations électorales par les voies du droit ».

Toutefois, le chef de la diplomatie gabonaise exprime son étonnement face aux injonctions formulées par certains acteurs internationaux et partenaires bilatéraux à l’endroit de la haute juridiction gabonaise. A cet effet, il rassure les acteurs de la communauté internationale quant à « l’indépendance dont la Cour constitutionnelle a toujours fait montre », il ajoute en substance que « la probité de ses membres et à sa capacité à accomplir sa mission – comme elle l’a toujours fait – dans la transparence et à l’abri de toute pression politique ou diplomatique ».

In fine, Le Ministère des Affaires étrangères « encourage la communauté internationale à continuer à œuvrer auprès des parties prenantes pour que cette phase contentieuse du processus électoral soit l’occasion de témoigner,  une fois de plus, de leur engagement à aider à la préservation de l’État de droit, de la démocratie et de la paix au Gabon ».

Laisser un commentaire