Emission de bons du trésor : « froid sur la capacité de mobilisation financière du pays »

0

La crise post-électorale qui secoue le Gabon depuis la proclamation des résultats provisoire le 31 août dernier ne cesse d’avoir des conséquences majeur sur l’économie du pays.
Selon le site spécialisé Agence Ecofin, cette crise jette un “froid sur la capacité de mobilisation financière du pays sur le marché de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac)”

En effet, la direction générale de la comptabilité publique et du Trésor aurait procédé le mercredi 7 septembre 2016, à une émission de bons du trésor assimilables pour un montant de 6 milliards de FCFA sur le marché financier de la communauté économique et monétaire d’Afrique centrale. Toutefois, l’opération n’aurait pas obtenu le résultat escompté, le total des soumissions a été de 4 milliards de FCFA sur les 6 milliards souhaités.

Par ailleurs, nos confrères d’agence Ecofin révèlent qu’ une autre émission de bons du trésor avait été effectuée le 24 août dernier, juste avant la présidentielle, elle avait été “couronnée d’un grand succès avec un taux de couverture du montant mis en adjudication à hauteur de 146,875%. Le Gabon cherchait alors sur le marché de la Cemac un montant de 8 milliards de FCFA. Finalement 11,750 milliards avaient été récoltés” précisent-il au passage.

Laisser un commentaire