Économie : forum international sur la transformation du bois en terre gabonaise

2

Selon l’agenda du Ministère de la protection de l’environnement et des ressources naturelles, de la forêt et de la mer, le forum international sur la transformation du bois se tiendra à Nkok (Zone Économique Spéciale) situé à 27 km de Libreville du 27 au 29 juillet 2016.

Ce forum qui durera trois (3) jours conviera les 300 délégués attendus à des exposés, des travaux en atelier, d’expositions au grand public et de la visite de la Zone Economique Speciale de Nkok.

Le gouvernement par l’entremise Flore Joséphine-Mistoul-Yame, Ministre de la Protection de l’environnement et des Ressources naturelles, de la forêt et de la mer s’est attelé à mettre en place la tenue de ce forum en se basant sur les résultats prometteurs de l’industrie du bois qui a fait un bond ces dernières années. Ainsi, la production consolidée en 2014 de tous les segments a progressé de 11,1%, pour atteindre un volume de 720 654 m3, attribuable, entre autres, au meilleur approvisionnement des unités de transformation en grumes et à la montée en puissance des nouvelles usines.

Sur le plan commercial, les exportations ont augmenté de 19,9% à 448 869 m3, en liaison avec la fermeté des commandes extérieures. De même, les ventes locales ont poursuivi leur tendance haussière (+ 4,9%). Ce qui a eu pour effet d’accroitre le chiffre d’affaires à 21,2% pour atteindre 125,5 milliards de FCFA. Cependant, une baisse d’emploi de 0,9% a été enregistrée. La raison, la fermeture d’une unité de production.

Pour rappel, la rencontre de Nkok se tient trois ans après celle de Brazzaville. Rencontre au cours de laquelle, les pays du bassin du Congo avaient partagé l’idée de développer et protéger leurs filières bois.

Ce forum sera donc, un autre moyen pour les pays concernés de développer des stratégies pour le développement industriel de cette filière et pour le Gabon d’ajuster ses politiques économique, fiscales et environnementales dans ce secteur d’activité.

 

 

2 Commentaires

  1. L’idée de transformer le bois sur
    place est une initiative à saluer car le pays y gagnerait beaucoup en terme de coût pour les nationaux surtout dans le domaine de la construction qui reste encore très onéreux. Merci au concepteur du site pour cette nouvelle plate forme infos qui sera bénéfique pour nous qui voulons suivre l’actualité du pays de près.

Laisser un commentaire