DGBFIP : Jean-Fidèle Otandault suspendu de ses fonctions

1

Le journal d’investigations et d’informations générales Antsia, dans sa livraison du mercredi 23 novembre 2016, nous rapporte que Jean Fidèle Otandault, puissant directeur général du budget et des finances publiques (DGFIP) depuis décembre 2014 est poussé vers la sortie par Mathias Otounga Ossibadjouo, nouveau ministre du Budget.  

La décision de suspendre Jean-Fidèle Otandault découlerait d’une part, des propos tenus par ce dernier dans une interview accordée au quotidien l’Union du 2 novembre. Des propos qui n’ont certainement pas été bien reçus par le nouveau responsable du ministère doublés d’autre part de son absence à une réunion convoquée par le ministre.

« Le ministre du Budget a donc fait convoquer dans l’immédiat une réunion afin de faire savoir à Jean-Fidèle Otandault sa désapprobation. Seulement voilà ! La réunion convoquée par le ministre ressemblait plus à une séance d’humiliation en public qu’à une séance de travail ordinaire.» peut-on lire dans les colonnes de l’hebdomadaire. «Jean-Fidèle Otandault n’a pas daigné pointer son nez. Humilié, le ministre a donc décidé de suspendre de ses fonctions le très contractuel DGBFIP, payé à coups de millions pour ses prestations comme directeur général.» poursuit Antsia.

Un remus ménage aux allures de règlement de compte peut-on lire en filigrane. L’hebdomadaire in fine précise que « Pour remplacer Jean-Fidèle Otandault, deux noms circulent. Le premier est Andjoua Bongo Ondimba, l’actuel DGA, fils d’Omar Bongo Ondimba avec Marie-Madeleine Mborantsuo. L’autre est celui de Thierry Abeloko, l’actuel secrétaire général du ministère»

1 COMMENTAIRE

  1. Ce jour, Monsieur le ministre du budget a fait publier une fausse information sur la suspension de Monsieur jean Fidèle OTANDAULT, Directeur General du Budget et des Finances publiques. Nous défenseurs de la politique du président Ali BONGO ONDIMBA tenons à donner un avertissement à Monsieur le Ministre OTOUNGA MATHIAS, en lui rappelant que s’il a échappé à la colère des Généraux, il n’échappera pas à celle des partisans de la construction du Gabon.
    En effet, conscient de son incompétence notoire à réfléchir à la croissance économique du pays plutôt que de détourner les fonds du contribuable à des fins personnels voire indécentes (rappel de la vidéo à poil du délinquant), Sieur Mathias ferait mieux de se mettre au travail et oublier les intrigues et coup bas qui le caractérisent depuis sa pauvre enfance.
    Le corbeau fait ici étalage de sa méconnaissance des principes administratifs de base à l’instar de celui du parallélisme des formes.
    La réalité c’est que l’oiseau fou et hideux a juré à ses sbires d’en découdre avec tous les cadres originaires to OKONDJA qui ne lui prêteraient pas Allegiance. La quasi-totalité trouve à la DGBIF on y compte son ennemi officiel Mr Patrick OKENKALI
    Monsieur le ministre se trompe de champ de bataille. Retrouvons nous tous en Terres OBAMBA et non dans une salle du Ministre.
    Un conseil ; Apprenez à agir avant de parler. La lâcheté est une vertu dans votre monde de menteur, baiseur et pédophile.

Laisser un commentaire